Stratégie Poker : Jouer hors de position

Au poker, la position à la table est cruciale. Il faut donc apprendre à jouer hors de position. Être hors de position c'est devoir lancer un mouvement, prendre une décision avant les autres joueurs de la table . C'est pénalisant et si vous consulter vos statistiques en ligne, il y a de fortes chances, voir plus, que vous perdiez plus souvent hors de position. C'est tout à fait normal. Cet article ne vous donnera pas la recette miracle, mais il vous aidera à mieux appréhender ses positions difficiles qui vous font perdre de l'argent. Pour jouer comme un pro, il faut travailler ces faiblesses et celle-ci est inhérente au poker et tous les joueurs doivent apprendre à jouer hors de position. Voici quelques points qui peuvent vous mener à optimiser votre jeu.

Bien comprendre les positions au poker

C'est relativement simple. Moins vous avez de visibilité sur le jeu, plus vous êtes hors de position. Quand on parle de visibilité, on parle pas de se retrouver derrière un poteau ou de souffrir d'un écran flou. La visibilité au poker, c'est ce que vous pouvez voir du jeu des joueurs. Et la principale information, c'est bien de voir ce qu'il va jouer dans la main en cours. Hors de position, vous jouez à l'aveugle. Vous relancez, vous pouvez vous faire attaquer ou alors coucher toute la table et perdre une grosse main bêtement. Pour commencer, dés que vous vous retrouvez hors de position, n'oubliez pas que même avec une grosse main, vous êtes en difficulté. C'est comme cela, et c'est pour cela que le bouton tourne.

Être under the gun c'est être à gauche du dealer ou Big Blind, et donc, la pire des positions.

Meilleurs casinos

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
1
4
2149 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à500€
4
2149 avis de joueurs Revue d'expert
2
5
1366 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à500€
5
1366 avis de joueurs Revue d'expert
3
5
2167 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à500€ sur 1er dépôt
5
2167 avis de joueurs Revue d'expert
4
4
2154 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à100€ sur 1er dépôt
4
2154 avis de joueurs Revue d'expert
5
4
2152 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à100€ Invitations tournois gratuits
4
2152 avis de joueurs Revue d'expert

La lecture du jeu de l'adversaire

Ca va devenir un dogme, mais il y a rien que vous pourrez faire au poker en restant focalisé sur votre jeu. Il n y a pas meilleur façon de perdre et devenir le fish de la table. Hors de position, c'est crucial. Vous me direz avec raison que justement le problème, c'est de ne pas avoir de visibilité. On vous parle d'une observation sur toute la partie. Si vous avez repéré des tells, son caractère et sa façon de jouer , vous pourrez anticiper sa façon de jouer et surtout comprendre ce qu'il est en train de vous tramer. Maintenant, que cette évidence est encore répétée et le sera encore, nous allons voir quel éventail de mains nous pourrons jouer under the gun.

Les mains à jouer hors de position

Pour les débutants, il faut partir d'un principe simple : Les mains que vous jouez hors de parole doivent être fortes et donc plus fortes que celle que vous allez jouer en fin de table. En face, un joueur de poker de niveau moyen sait très bien que vous allez pas jouer des mains faibles ou lancer un bluff. Lancez un bluff under the gun, c'est l'assurance de se faire attraper. Partez du principe qu'il n y pas de bonnes mains en hors de position, mais des mains au mieux moyenne. La prudence est donc de rigueur car vous ne pourrez pas prendre le pouvoir à la table. Imaginons que vous atteignez sain et sauf le flop avec une petite paire et que vous touchez rien. C'est encore à vous de parler en premier. Faites une continuation bet, cela peut déstabiliser votre adversaire et cela va l'obliger à prendre position. Si il vous relance, c'est qu'il a touché au flop. Si par contre, vous avez plusieurs joueurs qui sont au flop, la continuation bet est inutile puisque vous une grande chance que l'un d'entre eux ait touché. Si votre Continuation bet est suivi , faite une mise à la river sur le même mode. Votre adversaire devrait se couche ou alors vous agressez. Si il vous agresse, c'est qu'il a touché quelque chose de plus fort que vous. Couchez-vous !

Si vous touchez votre main au flop et que vous avez relancé en pre flop, vous devez miser. Logiquement le joueur va se coucher . Si il vous relance ou call, il y a un loup. Si votre main est forte vous pouvez le sur relancer afin de marquer votre territoire. N'oubliez pas, on ne bluffe pas quand on est hors de position. La grosse main peut, en pre flop, être difficile à lacher. Une paire d'as en pre flop et le bide au flop. On vous ne dira jamais assez qu'une paire d'as, c'est comme toutes les autres cartes, cela se jette aussi avec dédain. Et en hors de position, il faut être prudent. I au flop, votre adversaire, vous relance après votre c-bet sur un flop de petites cartes, c'est qu'il a sans doute du lourd. Si vous l'avez bien observé, vous savez si il joue serré, agressif ou si c'est un fish. De cette observation, vous devez vous servir pour savoir si vous devez jeter un monstre. Une paire d'as hors de position, ca se joue au pre flop. Certains vous diront que ce n'est pas sur, mais c'est un risque à prendre. Au poker, il ne faut pas non plus s'interdire de faire un move si il vient d'une observation des joueurs autour de la table.

Ces conseils sont surtout présents dans notre école de poker pour vous montrer l'angle d'attaque lorsque vous êtes hors de position. On vous dit de ne jamais bluffer hors de position, mais vous verrez des coups sublimes de bluff à l'aveugle. Après, il faut voir le niveau de celui qui le fait et toute la partie pour qu'un jouer pro prenne ce risque. C'est la magie du poker. Pour l'instant, apprenez à bien jouer hors de position avant d'enfreindre les règles.

Poker