L'ABC du poker en ligne

Poker en ligne : les erreurs du débutant

Vous lirez souvent que le poker c'est l'art du bluff. C'est un lieu commun. Bluffez contre un bon joueur et il vous croquera si vous le faites mal. Le poker est une discipline intellectuelle et psychologique. Vous serez peut-être même mené à découvrir son exigence physique si vous tenez longtemps à un tournoi. Devenir un bon jouer de poker demande de la discipline et de la rigueur. Bien entendu, connaitre les différentes stratégies peut s'avérer fort utile aussi. 

Le poker peut être appréhendé de mille et une façons, mais vous rencontrerez des profils différents : les débutants, les élèves, les confirmés et les « injouables ». Dans chacun de ces profils se cachent des milliers de façons de jouer et, plus on monte en gamme dans l'adversité, plus le joueur en face sera capable de changer sa façon de jouer.

 

Ne croyez plus à la chance

C'est difficile parce qu'elle existe, juste là au-dessus de votre épaule à vous envoyer du jeu ou à vous en priver. Un joueur de poker fait contre mauvaise fortune bon cœur. Il ne joue pas à tort et à travers, mais il ne se couche pas forcément si son pré flop est moyen, voir mauvais. Les statistiques sont essentielles. Ce n'est pas mathématique, mais au poker vous pouvez les influencer avec l'aspect psychologique. Ce qui compte n'est pas ce que vous avez en main, mais ce que vos adversaires pensent que vous avez...

 

Ne jouez pas trop de mains

C'est une erreur commune et je pense même qu'elle est salutaire car elle va vous démontrer que le poker n'est pas un jeu classique. On s'assoit avec des potes autour d'une table et donc, on veut jouer !  Le débutant au poker en ligne se fait remarquer par cette envie compulsive de jouer. Un joueur qui ne commet pas cette erreur joue 20 % des mains en moyenne. Le problème, c'est que la curiosité au poker peut coûter cher. Et si en plus, vous vous faites remarquer à la table pour ce défaut, vous allez vous faire dévorer petit à petit. Partir avec 2 et 5 dépareillés ne peut être justifié que si vous avez le bouton... ou une stratégie parce que vous avez lu un adversaire ou alors que vous avez un bankroll largement au-dessus et que vous essayez d'user votre adversaire.

Meilleurs casinos

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
1
5
868 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à200€ bonus bienvenue
5
868 avis de joueurs Revue d'expert
2
5
2116 avis de joueurs Revue d'expert
200% jusqu'à2000€ sur 3 premiers dépôts
5
2116 avis de joueurs Revue d'expert
3
5
1975 avis de joueurs Revue d'expert
150% jusqu'à300€ $200 X 5
5
1975 avis de joueurs Revue d'expert
4
4
2087 avis de joueurs Revue d'expert
200% jusqu'à500€ Sur les 3 premiers dépôts
4
2087 avis de joueurs Revue d'expert
5
5
2142 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à 3000€ sur 3 premiers dépôts
5
2142 avis de joueurs Revue d'expert

Il n'y a pas de loi

Tous les conseils peuvent être infirmés par une partie. N'oubliez pas que les stratégies, les statistiques et les conseils sont basés sur le long terme. Pour reprendre l'exemple du 2 et 5, vous n'êtes pas à l'abri de vous retrouver avec un carré de 5 à la River. Sachant qu'avec une paire faite en pre flop, vous avez moins de 0,9% de toucher un carré. Mais c'est possible. L'erreur de débutant c'est de confondre un coup de chance avec un joli coup. En faite gagner une main, ne veut pas dire que vous avez bien joué...

Optimiser vos mains

C'est un autre aspect que les débutants doivent apprendre. Il faut ménager votre adversaire et savoir le faire coucher quand il est menaçant, même sans le savoir et le faire payer quand c'est possible. Vous devez apprendre à estimer son bankroll et évaluer votre jeu. Si vous pensez avoir la main, faites le jouer, si vous craignez le Bad beat, faites le coucher. Si vous emmenez un joueur à la River, vous prenez un risque en jouant le slow play, mais vous pourrez maximiser votre main.

On revient sur une notion essentielle au poker ; il faut savoir se coucher. Le jour où vous serez capable de vous couchez au flop sur une paire d'AS, vous serez un vrai joueur de poker ou en tous cas, sur le bon chemin.

Il ne faut pas non plus aller trop loin par orgueil ou autre. Ne voyez pas le fait de se coucher comme un échec, mais comme un acte d'intelligence. La preuve ? Et bien une fois que vous êtes couchés et même si vous jouez en ligne, regardez la suite de la partie et combien de fois vous avez bien fait.

Feeling et émotivité

Jouez une main parce qu'on le sent bien, c'est une erreur de débutant. Et le pire, c'est qu'une fois entrée dans le jeu du feeling, le débutant n'arrivera plus à se coucher et sera jusqu'au-boutiste. Le poker vous demande d'être un calculateur. Si vous montez au 7eme ciel dés que vous avez une paire d 'as, vous courrez à la défaite. Débarrassez-vous de la colère, des excès d'ego et tout ce qui pourrait altérer votre jugement !

La peur est un ennemi aussi nuisible que le feeling. Vous serez testé par les autres joueurs. Si à la moindre agression, vous vous couchez, vous n'irez pas loin dans les tournois, mais aussi dans le poker en général. Ne confondez pas courage et témérité. Le poker est un excellent chemin pour trouver l’équilibre et cultiver la pondération. Ce n'est pas du yoga non plus, mais si certains pro sont des pratiquants assidus ce n'est pas pour rien. Quelques minutes de respirations profondes et de méditation (vous trouverez plein de séquences guidées sur Youtube) ne serait pas du luxe - vous serez bluffé par l'effet incroyable qu'un tel exercice produit immédiatement sur le cerveau et le corps. 

Cash Game, Head to Head ou tournoi

Chaque table de Poker demande une stratégie différente. Pour un tournoi, vous pouvez par exemple jouer avec maladresse pour l'intox tandis que pour Head to Head, il faudra être ultra agressif. Le poker demande une immense capacité d’adaptation. Ne vous inquiétez pas, elle s’acquiert !

Les erreurs fatales

Comme dans beaucoup de disciplines et sans doute dans l'existence, les erreurs ne sont pas graves tant qu'elles ne sont pas fatales. Faites votre l'aphorisme de Nietzsche «  tout ce qui ne tue pas rend plus fort ». Au poker, votre vie, c'est votre Bankroll. Apprenez à analyser votre jeu et étudier les erreurs. N'oubliez pas que ce n'est pas sur une main perdue ou gagnée qu'il faut juger de la qualité de votre jeu . Le facteur chance peut transformer un coup pourri en coup gagnant. Sur les salles de poker en ligne de notre sélection, vous trouverez un espace ou l'historique de vos mains est conservé. Consultez-le et servez-vous en pour faire de vos erreurs des atouts dans vos futures victoires.

En conclusion, faire quelques parties de poker gratuites pour s'entrainer serait fort judicieux. N'hésitez pas à consulter notre page de conseils pour jouer gratuitement au poker en ligne

Poker