Poker Texas hold'em : jouer en Heads-up (suite)

headsup

Habituellement, on essaye de vous faire tenir nos stratégies en un article, mais comme vous l'avez compris, dans la première partie, le head's up change les règles du jeu. Il faut donc vous expliquer un nouveau jeu, avec ses nouvelles stratégies, les nouvelles mains à jouer etc etc. Et puis, d'un point de vue psychologique, arriver en head's up d'un tournoi, même faiblement doté, demande une bonne gestion du stress et du tempo. C'est parti pour étudier le rôle de la positon en bling ou big blind, un petit aspect psychologique. C'est le programme.

Heads-up : Deux positions, deux stratégies

En head's up, pas de quadrature du cercle pour savoir si vous êtes en bonne position à la table ou pas. Pourtant, ces deux positions sont extrêmement importantes dans la stratégie. En, plus il y a un piège étonnant dans le head's up. Un piège, pas vraiment, mais bel et bien une particularité pour le moins étonnante.

Meilleurs casinos

Nom du casino
Note des utilisateurs
Bonus de bienvenue
1
5
868 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à200€ bonus bienvenue
5
868 avis de joueurs Revue d'expert
2
5
2116 avis de joueurs Revue d'expert
200% jusqu'à2000€ sur 3 premiers dépôts
5
2116 avis de joueurs Revue d'expert
3
5
1975 avis de joueurs Revue d'expert
150% jusqu'à300€ $200 X 5
5
1975 avis de joueurs Revue d'expert
4
4
2087 avis de joueurs Revue d'expert
200% jusqu'à500€ Sur les 3 premiers dépôts
4
2087 avis de joueurs Revue d'expert
5
5
2142 avis de joueurs Revue d'expert
100% jusqu'à 3000€ sur 3 premiers dépôts
5
2142 avis de joueurs Revue d'expert

Attention à l'ordre de la parole en Heads-up 

Le joueur en Small Blind parle en premier en pré-flop. Par contre, au flop, il parlera en dernier. L'ordre habituel va donc s'inverser au flop.  Notez que jusqu'à la River le sens ne changera plus. Stratégiquement, cela change tous les repères habituels. Le joueur en smal blind , au bouton, va donc parler en premier en pré flop, mais par contre il parlera en dernier lors des autres tours.

C'est un point essentiel du tête à tête au poker. Le joueur au bouton peut lancer les hostilités et ensuite, il aura la parole sur son adversaire. Afin de traduire pour ceux qui ne voient pas les conséquences de cette règle, on peut dire que le bouton tient son adversaire par les bijoux de famille. Pourquoi. Il lance les hostilités. IL peut vous agresser directement. C'est lui qui va mettre l'ambiance. Une fois l'agression faite, au flop, il sera en position de défendre sa première agression ou mieux encore de vous agresser à nouveau puisqu'il parlera après vous. Et là, il a une possibilité de stratégie de bluff, de semi bluff, de la stratégie poker du Triple Barrel. Cette dernière est parfaite pour le joueur au bouton.

En heads up, vous avez un tel avantage de position que vous verrez certains joueurs en Small Blind aller systématiquement au flop. C'est excessif et c'est l'assurance de prendre une grosse claque contre un joueur intelligent et patient. Par contre, il faut clairement jouer un éventail bien plus large de main. Pour la big blind, il faut la jouer serré. En gros, vous êtes sur une coquille de noix au milieu de l'océan. On peut s'en sortir, parfois même très bien, mais il faut être très intelligent et prudent. Pour jouer en position de Big Blind, il faut jouer serré. Sortez-vous de la tête le terrible et dévastateur réflexe du débutant « j'ai déjà payé, je ne veux pas avoir payé pour rien alors je veux aller voir la prochaine carte ». Et quand la bing bling vaut 100 euros, le réflexe est presque inconscient. Mettez-vous à la place de la small blind. Il a l'avantage. Il va donc vous agresser. Ce qui est difficile, c'est que vous devez changer de stratégie à chaque fois que le bouton tourne et changer votre analyse de votre adversaire en même temps.

Jouez une finale en heads-up : psychologie

Vous venez d’atteindre la porte du Graal, vous avez la main sur la poignée et bientôt vous allez savoir si vous serez digne de le toucher. N'est pas Perceval qui veut. En plus d'adapter votre jeu de façon notable, il va falloir gérer cet affrontement de façon psychologique. Vous serez sans doute fatigué après un long tournoi. Vous êtes en finale et donc dans les places payantes. Il faut absolument ne pas penser à ce que vous allez perdre ou gagner. Il faut savoir jouer 1000 euros comme si vous jouiez 1 euros et inversement. Imaginez la finale des WSOP, savez-vous combien les deux finalistes jouent ? Là encore, la valeur des jetons et l'impact psychologique feront l'objet d'un article dédié. Il faut simplement vous focaliser sur la victoire. C'est juste une partie normale, en mano mano, un défi à relever. Si vous laissez l'enjeu vous saisir, il vous jettera à terre et vous vous ferez piétiner par votre adversaire. Comment on fait ? La préparation physique et psychologique sont vraiment essentielles. Un article vous en parle dans notre section poker en ligne. Le conseil de base et comme c'est de la psychologie, c'est forcement de l'impalpable. Il faut relativiser. Espérons que vous l'avez appris depuis longtemps, mais si vous arrivez en finale, c'est que vous l'avez compris ; c'est juste une partie de Texas hold'em, rien de plus.

 Pour conclure cette partie 2 sur la stratégie au Head's up, nous vous conseillons encore de vous entraîner et pourquoi pas éviter de risquer votre bankroll ? Jouer gratuitement au poker en ligne, c'est possible sur toutes les salles de poker que nous conseillons sur notre site. C'est une façon pour de tester des modes de jeux comme le Head's up. On prend soin de vous, peut-être un peu trop, mais nous vous conseillons de ne pas arriver comme un fish en head's up. Même si vous avez bien lu l'ensemble de nos articles sur le head's up au poker, vous avez la théorie, mais il faut taper de la carte pour comprendre ce que vous venez de lire. 

Poker